La recolte est finie

Cela c’est passé relativement bien, compte tenu des sombres jours de gel en Février nous avons vérifié autour des arbres pour voir combien de dégâts dus au gel y avait eu. Heureusement, nos variétés n’ont pas été beaucoup touchées et nous avons amené près de 1,5 tonnes au moulin, le meilleur que nous avons fait jusqu’à présent, et plus du double de ce que nous avions fait il ya deux ans.

Le gel a malheureusement touché les arbres de Belgentiéroise, variété précoce – tous les grands vieux arbres autour de la maison – et nous avons perdu plusieurs centaines de kilos d’olives. Mais, franchement, nous avons eu la chance par rapport à d’autres dans le village qui n’ont plus de récolte: cette variété a ainsi perdu tous ses fruits cette année. L’agriculture peut être cruellement tributaire des conditions météorologiques.

Pin It on Pinterest

Share This